Enfin disponible en France, grâce à une étonnante formule Europe, 100% naturelle, vous pouvez maintenant dire stop à vos problèmes d’impuissance et à vos troubles de la virilité. Cette formule révolutionnaire agit comme un véritable achat cialis naturel. Ses résultats sont immédiats, sans aucun effet secondaire et vos érections sont durables, quelque soit votre âge. Même si vous avez plus de 50 ans !

Declaration de l'udps

POUR LA DÉMOCRATIE
ET LE PROGRÈS SOCIAL
Declaration de l'UDPS face a la cabale montee au sein de la
Commission de Suivi de l'Accord.
Cabale au sein de la Commission de Suivi
L'Union pour la Democratie et le Progres social (UDPS) , informe ses millions de combatants, le Peuple Congolais et la Communaute Internationale, qu'elle est au courant de la cabale qui est montee a la Commission de Suivi de l'Accord pour ne pas appliquer l'Accord Global et Inclusif ainsi que ses annexes signe a Pretoria le 16 Decembre 2002 et endosse a Sun city a la cloture du dialogue inter-Congolais le 2 Avril 2003, Accord qui avait suscite tant d'espoir au sein de notre peuple. Il est consternant de constater que le processus qui devait nous amener au decollage d'une transition paisible a debute par la tricherie et continue par la fraude et la violation de l'Accord dans le chef du President de la Commission de Suivi de l'Accord, lui-meme Chef de l'Etat. Il est a craindre que la pratique de la tricherie et de la fraude deja decriee par le conseil de Securite des Nations Unies et qui a coute au pays 4 Milliards de dollars americains subtilises en l'espace de 4 annees seulement par les regimes Kabila, ne redevienne une methode de gouvernance et de gestion permanente pendant la Transition. En realite, le but poursuivi par cette pratique est de marginaliser et d'exclure les veritables forces du changement de la gestion du pouvoir pendant et après la Transition. L'UDPS est determinee a defendre farouchement les aspirations legitimes de notre peuple. Constat: une lutte continue contre la mauvaise foi
L'UDPS a lutte pendant plus de deux decennies par des moyens democratiques, pacifiques contre la politique de mauvaise foi et de refus systematique de mettre en place un etat de droit. L'Union pour la Democratie et le Progres Social (UDPS) n'a cesse de faire de la Democratie, de l'etat de droit, de la reconciliation nationale et de la paix, ses preoccupations politiques majeures. Pour realiser ces objectifs, l'UDPS, notre Parti, a paye un prix fort, voire tres fort, pendant plus de deux decennies dans son combat contre les regimes dictatoriaux qui se sont succeedees a la tete du Pays depuis Novembre 1965 jusqu'a ce jour. Sous le regime Mobutu:
Regime caracterise par l'absence de democratie, la mauvaise gouvernance, l a corruption. La repression, la violation des droits humains et des libertes fondamentales. L'UDPS a defie plusieurs fois le regime et negocie avec lui en vue d'obtenir la democratisation du systeme: 1. La Lettre ouverte de Novembre 1980 adressee au President Mobutu par les 13 Parlementaires, analysant, identifiant et critiquant les causes de l'echec du systeme et exigeant la democratisation et la bonne gouvernance. Mobutu a simplement ignore ces demandes et a plutot renforce les mesures repressives et d'intimidation. 2. Le Memorendum de l'UDPS a l'occasion des consultations populaires de Mars 1990 a contribue a la suppression du parti-etat. Malheureusement, Mobutu s'empressa de fabriquer plusieurs parties alimentaires a sa devotion pour recuperer le systeme. En consequence, le processus de la democratisation fut contrecarre. 3. La Conference Nationale souveraine, CNS( Aout 1991-Decembre 1992), reouverte a un prix tres eleve (Marche des Chretiens du 16 Fevrier 1992 ). Elle a pris des mesures salutaires pour le pays que le regime bloqua par la force precipitant ainsi le pays dans une crise institutionnelle sans fin. 4. L'UDPS s'est implique dans differentes negotiations qui se sont tenues au Palais de Marbre en 1991 et au Palais du Peuple en 1993 dans le but de resoudre la crise institutionnelle sans resultat a cause de la mauvaise foi de Mobutu quji a chaque fois a tente de contourner l'Opposition reelle dans la designation du Premier Ministre de Transition. Sous le regime de Laurent D. Kabila :
1. Quelques jours seulement après l'arrivee au pouvoir de l'AFDL a Kinshasa, l'UDPS proposa, le 23 Mai 1997, au cours d'une conference de presse, la tenue d'une table ronde de negociations politiques en vue de doter le pays d'un cadre juridique consensuel. Laurent Kabila a rejete cette proposition et prefera infiltrer la vraie Opposition politique par la fabrication d'une collection de faux partis d'opposition et ainsi imposer une pouvelle dictature et continuer les memes pratiques que Mobutu: usage abusif des fonds publics, corruption, repression, violation des droits humains et des libertes fondamentales. 2. Quand la guerre a eclate le 2 Aout 1998, l'UDPS a continue a favoriser et a encourager une solution negociee de la crise: 3. L'Appel de l'UDPS du 23 aout 1998 pour l'arret des hostilities entre Kinshasa et Goma en vue de resoudre le differend politique par la negociation a ete rejete par Laurent Kabila qui a repondu par l'ethnicisation de la guerre, l'inoculation de la haine ethnique et l'intoxication du peuple contre un groupe ethnique, pour justifier les pratiques de chasse a l'homme, de violation des droits humains, ainsi que le renforcement d'un regime dictatorial. 4. La lettre du President National de l'UDPS du 4 Septembre 1998 adressee au Secretaire General de l'ONU proposant un plan de paix pour resoudre pacifiquement la crise congolaise, a largement inspire la redaction de l'Accord de Lusaka du 10 Juillet 1999 et la realisation du cessez-le-feu. Malgre qu'il avait signe l'Accord de Lusaka, Laurent Kabila avait refuse de l'appliquer jusqu'a sa mort. 5. Durant plus de 16 mois (Decembre 1999-Avril 2001), l'UDPS a fait le tour du monde pour sensibiliser la communaute internationale afin d'obtenir d'elle suffisamment de pression sur les belligerents pour qu'ils appliquent l'Accord de Lusaka, particulierement la convocation du DIC. Laurent kabila a sabote le DIC en allant jusqu'a empecher les delegues a voyager a Cotonou pour assister a une rencontre preparatoire. Sous Joseph Kabila :
Alors que Monsieur Joseph Kabila s'etait empresse d'accepter la tenue du DIC après la mort de Laurent Desire Kabila, il a continue neamoins a dresser des embuches contre le deroulement et l'aboutissement normal du DIC par: 1. la strategie de faire trainer inutilement en longueur des debats et d'epuiser les timings prevus sans resultat pour finalement conclure le faux Accord partiel de l'Hotel Cascade a Sun city avec l'ambition de l'imposer a tous. Par contre, l'UDPS, le RCD, la DPTN et les autres forces du changement se sont investies dans l'Alliance pour la Sauvegarde du dialogue (ASD) pour sauver le DIC, aboutir a la conclusion de l'Accord politique global et Inclusif, base de la reconciliation nationale, et, au cadre juridique consensual represente par la constitution de Transition. 2. Les exigences excessives dans les revendications de partage des responsabilites d'Etat: exiger de devenir chef de l'Etat sans experience ni formation appropriees,fait que nous avons accepte dans le cadree de l'Accord comme prix a payer pour la reconciliation nationale et la paix. En depit du poids represente par sa longue lutte pacifique, sa grande contribution a l'avenement du DIC, sa vision d'un congo libre et democratique, l'experience eprouvee et l'expertise averee de son leadership, notre parti, prenant en compte l'interet superieur de la nation et la necessite de permettre au DIC de conclure harmonieusement, notre Parti a accepte de reduire ses plus hautes ambitions politiques au niveau de Vice-President de la Republique au lieu de President, poate qu'il meritait pourtant bien. Considerer, a tort, que lui, Joseph Kabila et sa composante, ont plus de droits que d'autres congolais et d'autres composantes en s'attribuant 3 postes sur 5 dans l'espace presidential. De meme, considerer que dans le partage des postes de responsabilite et de haut commandement militaire, 80% de postes sur le plan national et regional leur reviennent. En plus, il s'attribue le poste de chef d'Etat-Major des Forces Terrestres remettant ainsi en cause les engagements sur le partage des postes de commandement militaire initialement convenu entre belligerants. De la meme maniere, Joseph Kabila renie le gentleman agreement intervenu entre les 3 belligerants la nuit du 16 Decembre 2002, reconaissant l'attribution de la vice-Presidence de la Republique representant l'Opposition politique a l'UDPS, allie du RCD. 3. L'imposition de Monsieur Joseph Kabila, 32 ans d'age, nationalite douteuse, sans experience ni formation qui a superbement ignore, et ce, avec mepris, d'assister aux travaux du DIC meme a la séance de cloture ou le siege du Congo etait reste vide devant un parterre de chefs d'Etats venus rehausser de leur presence l'acte scellant la reconciliation nationale et donnant au Congo le cadre juridique qui lui permettra de preparer les premieres elections libres, democratiques et transparentes depuis 40 ans. Mais, Monsieur Joseph Kabila s'est empresse de poser des actes juridiques legitimant son pouvoir en negligeant tout le reste. Malgre tout cela, l'UDPS, au nom de l'interet superieur de la Nation, de la reconciliation nationale, et de la paix, s'est faiet le devoir de le reconnaitre comme Chef de l'Etat des la promulgation de la Constitution, dans l'espoir de le voir appliquer l'Accord Global et Inclusif et respecter la Constitution comme stipule dans son serment constitutionnel (cfr article 67): “Moi Joseph Kabila, President de la Republique Democratique du Congo…,je jure solenellement …de respecter et de faire respecter scrupuleusement l'esprit et la lettre de l'Accord global Inclusif, de la constitution de la Transition et des lois de la Republique…” La goutte de trop qui a fait deborder le vase
La Commission de Suivi de l'Accord a, au cours de sa pleniere du lundi 19 courant, deliberemment outrepasse le pouvoir de ses attributions en decidant de designer Zahidi Ngoma comme Vice-President representant la composante Opposition politique non-armee. Cette decision cavaliere est 1. Aux termes des dispositions de l'Accord global et Inclusif (Annexe III, Point 4, (c ), les attributions de la commission de Suivi de l'Accord sont: “ de concilier les points de vue et d'aider a resoudre les desaccords pouvant surgir entre les signataires” . Cette commission n'a ni concilie, ni aide a resoudre le desaccord. Mais elle a plutot tranche en procedant par vote en faveur de la fausse opposition politique fabriquee par le Gouvernement de Kinshasa. 2. En recourant au vote, la Commission de Suivi de l'Accord a viole l'Accord qui dispose que les institutions de la Transition fonctionnent selon les principes de la consensualite (cfr Preambule III, 5 et article 25 du Reglement Interieur du DIC). 3. Le pouvoir d'arbitrer et de trancher en cas de desaccord entre les parties revient au Comite International au terme des dispositions de l'Accord Global et Inclusif (cfr chap. IV, point 3). 4. La Commissionn de Suivi de l'Accord s'est illegalement et intempestivement precipitee a vider le desaccord, alors que nous avions deja saisi l'instance competente, en l'occurrence le Comite International, le 5 mai 2003, lequel malheureusement affiche un silence complice. 5. La composante Opposition politique n ‘est pas legalement representee au sein de la Commission de Suivi de l'Accord. En effet, les deux members qui y siegent n'ont pas ete designes par consensus, ils ont ete elus frauduleusement par le groupe representant le fausse opposition et, le President de la Commission, Chef de l'Etat, a intentionnellement triche et ignore la contestation officielle lui deposee en bonne et due forme le 14 Avril 2003 par le groupe de l'opposition reelle. 6. Le vice-President de la Republique representant la composante Opposition politique non armee doit provenir de la vraie opposition et non de la fausse opposition fabriquee par le Gouvernement de Kinshasa. Signification du dernier acte de Joseph Kabila
1. L'esprit de l'Accord de Lusaka a ete viole en ecartant de l'espace presidentiel la force la plus representative de l'Opposition et la plus connue, l'UDPS, au profit d'un parti sans impact sur le terrain, dans l'opinion, et inconnu du grand public, “les Forces du future.” 2. L'UDPS comprend parfaitement les objectifs de la cabale montee par le gouvernement de Kinshasa et ses allies qui, encourages par le succes des fraudes anterieures et redoutant la participation effective des vraies forces du changement a la gestion de la Transition, recourrent a la tricherie et a la fraude pour les marginaliser et les fragiliser, les exclure de la Transition et ainsi esperer les aneantir et les faire disparaitre totalement aux prochaines elections, si election il y a, par la tricherie et les moyens frauduleux. 3. La survie des vraies forces du changement est serieusement menacee. Le cadre juridique de la Transition obtenu au prix de sacrifices enormes ne suffit pas en lui tout seul pour garantir la mise en oeuvre des Accords et engagements auxquels les differentes parties ont souscrit pour la periode de transition; encore faut-il que la gestion de la transition soit confiee a des personnes credibles, engages a respecter et a faire respecter l'esprit et la lettre des accords. 4. L'UDPS constate que Monsieur Joseph Kabila n'a ni la capacite, ni la volonte politique de respecter et de faire respecter les Accords, et les engagements conclus pour la periode de Transition. Il s'inscrit clairement dans la ligne droite de ses predecesseurs, Joseph Desire Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Zabanga et Laurent Desire Kabila wa kwa Musanji. Nous nous trouvons donc devant une nouvelle dictature en gestation que nous nous devons desormais de combattre farouchement avant qu'il ne soit trop tard. Depuis la signature de l'Accord global et Inclusif le 16 Decembre 2002 et la signature de la Constitution de Transition le 2 Avril 2003, vous disposez d'un cadre juridique vous affranchissant des constitutions liberticides qui vous prenaient en otage. Aujourd'hui maitres de votre destin, il vous revient de savoir vous assumer totalement puisque le cadre juridique vous en reconnait le droit et vous protégé malgre par ailleurs les veleites du pouvoir en place qui tentera de s'imposer a vous dans le souci de maintenir le statu quo. Mobilisez-vous, sachez defendre vos interets et protester contre toute sorte d'anti valeurs notamment la corruption qui n'est rien d'autre que le gaspillage de votre patrimoine et de vos ressources a des fins personnelles des politiciens inconscients pendant que vous croupissez vous-memes dans une misere infra-humaine. La dictature kabiliste en gestation est en train de forger ses armes, allez-vous la laisser prendre racine, pour rivaliser avec celle de Mobutu qui detient le triste record de 32 ans de longevite, alors que celle-ci se trouve presentement dans un etat de decomposition politique avancee et multiplie des actes de tyrannie et d'opression contre des manifestants pacifiques? Combien de temps encore Peuple Congolais allez-vous subir ces exactions sans reagir a la mesure de l'oppresion dont vous etes l'objet? 2.A la Jeunesse Congolaise en general et estudiantine en particulier,L'oubliee et la laissee pour compte du pouvoir kabiliste, bonne uniquement pour grosser la cohorte de millions de chomeurs au col blanc, formes dans les conditions de maquis, alors que nous sommes en plein centre ville, par des professeurs necessiteux en quete plutot du mieux-etre quotidien que de l'amelioration du savoir. Combien de temps allez-vous encore continuer a courber .l'echine sans assumer votre role historique de catalyseur de changement politique. Parents pauvres de la societe Congolaise mais sur lesquels le pouvoir en decomposition politique voudrait faire porter la responsabilite de son incurie en lui faisant assumer la charge de la repression, voire du sang de ses compatriotes innocents pendant que les nantis du regime se prelassent dans une aisance materielle insolente et scandaleuse alors que eux, trainent plusieurs mois de salaires impayes. Bien plus, l'argent de l'Etat, fruit de la sueur du contribuable congolais est depense dans des operations honteuses de corruption dont Sun City 1 et la Commission de Suivi de l'Accord offrent un echantillon vivant. Qui ignore que Kabila et son groupe en peu de temps ont amasse pres de 4 milliards de dollars americains? Crime economique denonce par le Conseil de Securite des Nations Unies. Que le Peuple proteste pacifiquement contre le pillage de nos resources, contre les mauvaises conditions de travail des fonctionnaires et autres agents de l'Etat, civils et militaires, contre les violations des droits humains, contre la corruption a grande echelle et au grand jour des cadres politiques fatigues et traitres a la cause du peuple, quoi de plus normal ? 4. Aux Eglises, aux Syndicats, aux Associations civiles qui ont toujours opte pour la non-violence comme methode de lutte dans la defense de la dignite humaine en RDC Nous leur demandons de constater la violation par Monsieur Kabila des textes et engagements souscrits, et de s'inscrire tres activement aujourd'hui, plus que hier, dans l'application de l'article 3 de la Constitution congolaise qui dispose que: “ chaque congolais a le droit et le devoir sacre de faire echec a tout individu ou groupe d'individus qui exercent le pouvoir en violation des dispositions de la presente Constitution.” Marchez dans le sens de l'histoire, ouvrez l'oeuil et le bon, ouvrez les oreilles et soyez attentifs. Nous vous demandons de desobeir aux orders de vos superieurs hierarchiques qui trouvent du plaisir a maltraiter le peuple, a tirer sur les manifestants de jour comme de nuit, a tirer sur tout celui qui ne partage pas l'opinion du pouvoir en place et de ses representants en provinces. Conclusion
Au regard de tout ce qui precede, l'UDPS, une fois de plus, prend le peuple Congolais et la communaute internationale a temoin pour constater les nombreux actes de mauvaise foi de Monsieur Joseph Kabila et decide: 1. De ne pas cautionner les violations des textes, des accords et des engagements conclus dans le cadre du DIC; 2. De lutter par tous les moyens pour l'application de l'Accord Global et Inclusif, de la Constitution de Transition et de tous les engagements notamment: a) le gentleman Agreement qui a attribue a l'UDPS le poste de vice-President de la Republique revenant a l'Opposition politique non armee; b) le respect du principe de partage equitable des postes de commandement militaire entre belligerents, attribuant lessponsabilites de Chef d'Etat Major General des Forces Terrestres au RCD; 3.De ne plus reconnaitre desormais Joseph Kabila comme Chef de l'Etat, ni comme President de la Republique Democratique du Congo, aussi longtemps qu'il persiste dans la violation des textes, des accords et des engagements; - D'inviter et d'organiser le peuple Congolais a se defendre par tous les moyens contre la nouvelle dictature; -D'encourager toutes les forces vives de la Nation, specialement la Jeunesse a contribuer a la mise en mouvement de toutes les actions courageuses et patriotiques susceptibles de garantir l'avenement d'un Etat Democratique en Republique Democratique du Congo. Etienne Tshisekedi wa Mulumba President National

Source: http://www.kongo-kinshasa.de/dokumente/divers/tshisekdi-230503.pdf

Newsletter biotech 10.04

The Pictet Funds (LUX)-Biotech NewsletterHEALTHCARE MARKET REVIEW AND OUTLOOK. Flight to safety but not to healthcare The recent correction in global equity markets took its toll on healthcare stocks as well. Based on fear over the build- up of a speculative bubble on the Chinese exchanges and an economic slowdown in the USA (as has occurred several times in the past few years), investors fl

quantumtheory.physik.unibas.ch

Solid-State Quantum Communication With Josephson ArraysNEST-INFM & Scuola Normale Superiore, Piazza dei Cavalieri 7, 56126 Pisa, ItalyDepartment of Physics and Astronomy, University of Basel, Klingelbergstrasse 82, 4056 Basel, SwitzerlandJosephson junction arrays can be used as quantum channels to transfer quantum informationbetween distant sites. In this work we discuss simple protoco

Copyright © 2010-2014 Online pdf catalog