Impotentie brengt een constant ongemak met zich mee, net als fysieke en psychologische problemen in uw leven cialis kopen terwijl generieke medicijnen al bewezen en geperfectioneerd zijn

Microsoft powerpoint - aforcopi 2012 80 110.ppt

Sensibilité d'Escherichia coli aux quinolones et aux céphalosporines de troisième
génération dans les infections urinaires communautaires : étude AFORCOPI-BIO
RICAI 2012
De Mouy D, Janvier F, Mérens A, Arzouni J-P, Bouilloux J-P, Dinnat-Courtiols N, Dubouix-Bourandy A, Fabre R, Gontier P, Grillet N, Noël C, Payro G, Pfeffer J ,Thierry J.
Introduction
Objectifs
E. coli : Evolution de la sensibilité à l’acide nalidixique
Etude de l’évolution de la sensibilité de E. coli aux quinolones et aux céphalosporines de troisième génération (C3G) dans les infections urinaires communautaires (IUC) en 2011, comparée aux études identiques menées en 2000, 2007 et 2008, 2009 et 2010.
Méthodologie
- Enquêtes prospectives multicentriques menée au sein de 12 laboratoires de ville de l’AFORCOPI-BIO, réseau fédéré au sein de - Inclusion par centre de 50 souches d’E. coli consécutives non redondantes isolées d’IUC, selon les critères de l’AFSSAPS 2008. - Exclusion des prélèvements issus de cliniques Femmes 15-65 ans
Femmes > 65 ans
- Détermination de la sensibilité aux antibiotiques par chaque centre. - Envoi des souches intermédiaires ou résistantes à l’acide nalidixique (NAL) et/ou aux C3G à un centre coordinateur pour E. coli : Evolution de la sensibilité à la ciprofloxacine
vérification de l’antibiogramme par diffusion en gélose et détermination des CMI par microdilution.
-Contrôle de qualité : E. faecalis ATCC 29212, E. coli ATCC 25922, S. aureus ATCC 25923, P. aeruginosa ATCC 27853.
-Critères d’interprétation du CA-SFM 2011.
Population
Femmes 15-65 ans
Femmes > 65 ans
Ratio Homme-
Moyenne de
l’âge
Evolution de la prévalence des BLSE dans les IUC à E. coli
Prévalence des BLSE
chez les souches
d’E.coli incluses dans
l’étude.
Sensibilité globale aux antibiotiques : E. coli et IUC
Conclusion
% sensibilité aux
antibiotiques
La résistance de E. coli à l’acide nalidixique et à la Amoxicilline
Amoxicilline + clavulanate
respectivement 17,2% et 9 % en France en 2011 et semble Céfotaxime
enfin diminuer. A confirmer en 2012.
Imipénème
Acide nalidixique
Les taux de résistance à la ciprofloxacine sont plus élevés Norfloxacine
chez la femme de plus de 65 ans et chez l’homme.
Ciprofloxacine
Gentamicine
A l’inverse la prévalence des E. coli BLSE isolés d’IUC Cotrimoxazole
continue à augmenter et atteint actuellement 3%.
Fosfomycine
La sensibilité aux furanes et à la fosfomycine reste > 98%

Source: http://www.labelbio-ue.fr/doc/AFORCOPI_2011_poster_RICAI2012.pdf

Referral criteria mos

Referral Criteria for Extractions Accepted Rejected • Unsuccessful attempt at extraction by referring • Any tooth root filled or not, with sufficient crown or roots to apply either forceps or luxators • Severely abnormal root morphology likely to • Single rooted teeth and multi rooted teeth whether root filled or not that do not need division that • Multi rooted teeth

1223 8/97

Code 1223 Dragnet ® FT Termiticide/Insecticide STATEMENT OF PRACTICAL TREATMENT IF SWALLOWED: Call a physician or Poison Control Center. Do not induce vomiting as it may cause aspiration pneumonia. Do not give any- thing by mouth to an unconscious person. Avoid alcohol. IF INHALED: Remove victim to fresh air. If not breathing give artificial res- piration, preferably mouth to mout

Copyright © 2010-2014 Online pdf catalog