Enfin disponible en France, grâce à une étonnante formule France, 100% naturelle, vous pouvez maintenant dire stop à vos problèmes d’impuissance et à vos troubles de la virilité. Cette formule révolutionnaire agit comme un véritable achat levitra naturel. Ses résultats sont immédiats, sans aucun effet secondaire et vos érections sont durables, quelque soit votre âge. Même si vous avez plus de 70 ans !

Microsoft word - feuille_presciption_pca.doc

Protocole élaboré par un groupe de travail multidisciplinaire au sein de l’hôpital d'enfants Armand Trousseau Janvier 2012 PRESCRIPTION PCA
RECOMMANDATIONS DE PRESCRIPTION INITIALE

CONCENTRATION : en général 1mg/ml : morphine 50 mg (5ml) dans sérum physio 45 ml pour un total
de 50 ml
Si autre concentration : UTILISER ETIQUETTE FLUO y inscrire lisiblement la concentration de CONCENTRATION : ……./ ml
TITRATION INITIALE :
DOSE DE CHARGE :0,1mg/kg (sans dépasser 6mg) soit : __________mg.
Puis BOLUS de 0,025 mg/kg soit : ___________mg, toutes les 5 mn jusqu'à analgésie correcte
(arrêter la titration si apparition d'une sédation)
DOSE LIMITE 4 HEURES : somme du débit continu et des bolus autorisés
PUIS PRESCRIPTION INITIALE POMPE PCA
1mg = 1000 microg (µg) = 1000 gamma ()
0.1mg = 100 microg (µg) = 100 gamma ()
DOSE PCA : habituellement bolus de 0,02 à 0,04 mg/kg (parfois jusqu'à 0,1 mg/kg)
PERIODE REFRACTAIRE: 6 minutes (en principe)
DEBIT CONTINU: 0,02 à 0,04 mg/kg/heure si forte douleur et chez l'enfant petit et/ou fatigué
Utiliser systématiquement une valve anti-reflux
Prescription initiale
Prescriptions ultérieures
Date / heure
Fréquence de la
surveillance
Concentration mg/ml
Dose de charge
PCA(dose de Bolus mg)
si inf à 1mg prescrire en
microgr
Période réfractaire

(minutes)
Débit continu (mg/h)
Dose cumulée maxi 4 h
(mg)
Nom et signature du

médecin
Noms et signatures du :
(1)
Programmateur (1)
Vérificateur (2)
Voir au verso : Adaptation des doses selon la douleur + Gestion des effets indésirables
Protocole élaboré par un groupe de travail multidisciplinaire au sein de l’hôpital d'enfants Armand Trousseau Janvier 2012 ADAPTATION DES DOSES SELON LA DOULEUR
 Question principale: le bolus te soulage-t-il ? Si "NON": augmenter les bolus progressivement par paliers de 50% (ex passer de 1 à 1,5mg), pas de dose maxi, sauf apparition d'une sédation  Si l'enfant appuie sans cesse, discuter un débit continu  Si l'enfant n’appuie pas, réexpliquer et identifier le problème : découragement car bolus insuffisants ? peur de la morphine, peur de la pompe ? pressions des soignants ou de la famille ? apparition d'effets indésirables à chaque bolus ? GESTION DES EFFETS INDESIRABLES
 Ne pas arrêter la morphine, gérer les effets indésirables, discuter ensuite la diminution du débit  Traitement standard de tout effet indésirable, y compris le prurit : ajouter du Narcan en IV continu sur 24 h : 0,25 à 0.5 µg /kg/h  Les antagonistes de la morphine à petite dose diminuent les effets indésirables sans gêner l'action antalgique; efficace surtout sur le prurit, les nausées et la rétention d'urine. 1) Constipation: toute prescription de plus de 48h nécessite systématiquement un traitement :

2) Nausées, vomissements : Zophren IV (attention constipe), Droleptan dans la PCA: 1 à 2,5 mg pour
3) Rétention d'urine : bolus de Narcan* 0,5 à 1 µg / kg répétés toutes les 5 min jusqu'à miction (
diluer 1 amp. de 400 µg et compléter à 10 ml), ne sonder que si inefficace, attention à la réapparition de la douleur; ensuite, discuter Narcan IVC (cf. ci-dessus) *attention dose différente de celle utilisée pour le traitement standard des effets indésirables
IMPORTANT
: Une ampoule de NARCAN OU NALOXONE (0,4 mg/ml) doit toujours être disponible
PREVENIR LE MEDECIN (DECT………….) SI :
SAO294%
EVA 4/10
Apparition d'une Fréquence respiratoire somnolence anormale inférieure à 10 (enfant de 6 ans et plus) Score S3 inférieure à 15 (enfant de 1 à 5 ans)
Attention aux associations médicamenteuses : Codéine, Morphine orale, Moscontin®,
Skénan®…, benzodiazépines (Valium®, Hypnovel®, Tranxène®, Rivotril®) ; anti-
histaminiques (Atarax®, Polaramine®), antidépresseurs (Laroxyl®), neuroleptiques
(Largactil®…), administration de MEOPA …

Source: http://pediadol.org/IMG/pdf/feuille_prescription_PCA.pdf

Problem and research objectives

Synopsis: Assessing The Effectiveness Of Various Treatment Methods For Removing Endocrine Disrupting Compounds From Domestic Wastewater Problem and Research Objectives In recent years, it has been determined that various synthetic and natural compounds can mimic, or interfere with the action of natural hormones and disrupt the endocrine systems of humans and wildlife. These substances, coll

Untitled

clinical update 74 AUGUST 2004 By Mary Birch Obstructive sleep apnoea and breathing retraining About the author Mary Birch , RN, BA, MBioE, Grad Dip Soc, is a registered Buteyko practitioner. Introduction Obstructive sleep apnoea (OSA) is a sleep disorder where repeated upper airway obstruction during sleep leads to a decrease in blood oxygen saturation and disrupted slee

Copyright © 2010-2014 Online pdf catalog