Impotentie brengt een constant ongemak met zich mee, net als fysieke en psychologische problemen in uw leven cialis kopen terwijl generieke medicijnen al bewezen en geperfectioneerd zijn

Note info-um5a grippe a

Université Mohammed V-Agdal
Note d’information : Grippe A/H1N1
Depuis la déclaration au Maroc le 10 juin 2009 du premier cas de la grippe A, plus de 650 cas ont été
confirmés à ce jour dont plus de 5O% des cas sont enregistrés en milieu scolaire. Tous ces cas ont été soumis
au traitement avec un contrôle régulier par les services sanitaires du Ministère de la Santé. Aucun cas
compliqué de grippe A/H1N1 ni de décès dus à la maladie n’a été enregistré à ce jour. Le virus continue de
se propager dans plusieurs villes du Maroc, mais il apparaît moins virulent qu’appréhendé par les autorités
de la santé qui continuent de suivre la situation et se préparent à toutes éventualités.
Comment se propage la grippe A/H1N1 ?

Le virus se transmet d’homme à homme de la même manière que dans le cas d’une grippe saisonnière. La
transmission se fait par:
Voie aérienne : toux, éternuements, postillons ;
Contact rapproché avec une personne infectée : en se serrant la main, en s’embrassant, …
Contact avec des objets contaminés : poignée de porte, bouton d’ascenseur, stylos,….

Quels sont les symptômes ?
Les patients souffrant de la grippe A ont exactement les mêmes symptômes que la grippe habituelle
(saisonnière) : On constate, après une incubation de 24 à 48 heures (période comprise entre la contamination
par la grippe A H1N1 et l'apparition des premiers symptômes)
:
1. Une élévation importante de la température pouvant aller jusqu'à 41°C ; 2. Des douleurs surtout de type musculaire dans l'ensemble du corps et, comme pour la grippe habituelle, dans le dos essentiellement ; 3. Des douleurs au niveau de la gorge associées à des maux de tête (céphalées) ; 4. Une fatigue intense mais variable selon les individus ; 5. Des difficultés à respirer, quelquefois très importantes ; 6. Une toux plutôt sèche qui a d'autre part la caractéristique d'être profonde et qui apparaît sous la forme de quintes (d'accès, d'épisodes) ; 7. Un écoulement par le nez très important ; 8. Des diarrhées (assez rarement) ; 9. Des vomissements (assez rarement) ; 10. Une perte d'appétit survenant brutalement. L'évolution de la grippe A/H1N1 est variable selon les individus ; il est impossible de prévoir l'évolution avec
certitude. Habituellement, la grippe A/H1N1 évolue favorablement vers la guérison en une semaine (parfois
plus).

Que puis-je faire pour me protéger de l'infection?

1. Se laver soigneusement les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou avec une
solution hydro-alcoolique.
2. Utiliser des mouchoirs en papier pour éternuer ou tousser et les jeter ensuite dans une
poubelle fermée. Si vous ne disposez pas de mouchoirs, couvrez vous la bouche et le nez avec votre manche. 3. Eviter, dans la mesure du possible, tout contact avec une personne malade.

Conduites à tenir en cas de suspicion de la grippe A/H1N1
Il convient de :
1. Contacter immédiatement son médecin traitant ;
2. Informer l’établissement de son travail ou de sa scolarité si le diagnostic confirme une
grippe A ;
3. Rester chez soi.
Traitement pour se protéger contre la grippe A/H1N1
Des médicaments antiviraux (Tamiflu et Relenzal) sont actuellement efficaces sur ce virus. Ils sont
administrés aux malades diagnostiqués et à des personnes non diagnostiqués ayant été en contact avec des
malades.
Pour ce qui est de la vaccination, elle a débuté au Maroc en ce début de mois de novembre. Elle a déjà
concerné les pèlerins à destination de la Mecque et le personnel de santé. Elle pourra s’étendre à toute
personne à risque, femme enceinte, bébé, parents d’enfants en bas âge,…

Précautions à prendre !

Lors d’une épidémie aussi largement répandue, il est pratiquement impossible de ne pas être en
contact avec le virus de la grippe A/H1N1 en dépit de toutes précautions prises. Cependant, le
problème réel n’est pas tant le contact avec le virus que sa prolifération. Pendant que nous sommes
en bonne santé et que nous ne montrons pas de symptômes d’infection par le virus de la grippe
A/H1N1, il y a des précautions à prendre pour éviter la prolifération du virus, l’aggravation des
symptômes et le développement des infections secondaires. Ces précautions sont les suivantes :
- Les narines, la bouche et la gorge étant les seules voies d’accès pour le virus de la grippe, il
convient d’éviter dans la mesure du possible de se toucher le visage avec les mains ;
- Deux fois par jour, se gargariser avec de l’eau chaude salée ou avec un antiseptique oral. Il
s’écoule 2 à 3 jours entre le moment où la gorge et les narines soient infectées et l’apparition des
symptômes ;
- Au moins une fois par jour, nettoyer les narines avec de l’eau chaude salée. Se moucher avec
vigueur puis, à l’aide d’un coton tige trempé dans l’eau chaude salée, badigeonner les deux narines.
C’est une autre méthode efficace de diminuer la propagation du virus ;
- Boire le plus possible de boissons chaudes (Thé, café, tisanes, etc…,) car ces boissons chaudes
nettoient la gorge des virus qui pourraient s’y trouver puis les entraînent dans l’estomac où ils ne
peuvent survivre, évitant ainsi leur prolifération ou tout autre dommage.

Rôle de l’Université
Le contexte mondial de cette pandémie grippale, en évolution permanente, nécessite d'envisager différents
niveaux de mesures adaptées à l'intensité et à l'étendue du risque. Dans ce cadre, l’Université Mohammed
V-Agdal
a été amenée à se fixer deux objectifs essentiels: l’information et la mise en place d’une stratégie de
continuité administrative et pédagogique. Pour l’Université, la volonté de tenter d’anticiper les conséquences
«pédagogiques» de l’éventuelle pandémie de grippe A/H1N1 est une bonne chose, mais cela reste un
exercice difficile, tant les incertitudes restent nombreuses. Cependant, les éléments dont nous sommes
certains sont que les étudiants représentent une cible du virus et que la collectivité reste un facteur décisif
de sa dispersion; faire éclater cette collectivité peut ralentir la propagation du virus mais n’arrête pas
l’épidémie. Il faudrait souligner en outre qu’à l'heure actuelle le virus A/H1N1, étant moins virulent, il
convient de proportionner les mesures sanitaires à mettre en œuvre pour la poursuite des activités de
l’Université.

En savoir plus
La grippe A/H1N1 est une maladie infectieuse très contagieuse faisant suite à la pénétration d'un nouveau
virus dans l'organisme. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le virus de la grippe A est entrain de
provoquer une pandémie mondiale. Le matériel génétique de ce virus est un mélange de gènes des virus de
la grippe qui infectent les porcs, les oiseaux et l'homme. Une caractéristique de ce virus qui le différencie du
virus de la grippe saisonnière, est le fait qu'il touche des individus jeunes et qu'il n'est pas nécessaire qu'un
individu soit en immunodéficience pour être infecté par cette maladie !

Une étude publiée le 20 août 2009, effectuée sur 574 décès, montre que ce sont les personnes âgées dont
l'âge dépasse 50 ans qui sont relativement protégées vis-à-vis de la grippe A/H1N1. Il est important de
souligner que la femme enceinte et les individus obèses sont plus exposés à la grippe A/H1N1 que les autres.
La confirmation de ces observations est néanmoins nécessaire dans les mois à venir.
Saaïd AMZAZI
Professeur d’Immunologie
Faculté des Sciences
Université Mohammed V-Agdal
Références :
www.who.int/csr/disease/swineflu/faq/fr/index.html
www.invs.sante.fr/beh/actualite_epidemiologique/r-1.html
www.pandemie-grippale.gouv.fr/article.php3?id_article=584
www.sante.gov.ma/Departements/INH/index.htm
Dr Vinay Goyal, urgentologue

Source: http://www.um5a.ma/pdfs/Dossier_GrippeA.pdf

Microsoft word - pubblicazionibrevettigrazianod'aquino copia

Pubblicazioni Mangano C, Paino F, d'Aquino R, De Rosa A, Iezzi G, Piattelli A, Laino L, Mitsiadis T, Desiderio V, Mangano F, Papaccio G, Tirino V. Human dental pulp stem cells hook into biocoral scaffold forming an engineered biocomplex. PLoS One. 2011 Apr 11;6(4):e18721. PubMed PMID: 21494568; PubMed Central PMCID: PMC3073992. d'Aquino R, Tirino V, Desiderio V, Studer M, De Angelis GC, Laino L, D

Microsoft word - icivan

CIVIC EDUCATION AND INTERCULTURAL EDUCATION Ivan P. Ivanov 1. The Essence of Civic Education Civic and intercultural education overlap in some respects but differ in others. Both terms are largely debatable. This necessitates an overview of the main theoretical issues Civic education is basically defined as systematic institutional-political socialization of young people . It

Copyright © 2010-2014 Online pdf catalog